Autres journaux :


mercredi 26 août 2020 à 07:24

Performance : TRAIL Cédric Chavet s’offre l’Echappée Belle

"avec l'aide" de Jean Blancheteau de Gourdon...



 



 

 

 

Il ne faisait pas forcément partie des favoris, mais l’expérience a parlé. Cédric, devant de nombreux coureurs « élite » , s’est imposé en 27h  23 mn, sur un terrain technique et caillouteux. Une épreuve de 149 km dans le massif de Belledonne, proposant un dénivelé positif de 11400 m…

Réaction de vainqueur…

 

« Cette seconde participation à l’Echappée Belle était pour moi un challenge que j’appréhendais pour plusieurs raisons. La connaissance du parcours et de sa difficulté pour avoir échoué au pied du podium en 2016 après avoir été longtemps dans le trio de tête, l’incertitude sur ma récupération après ma quatrième place ex aequo sur le Montreux Festival Trail à peine un mois auparavant et enfin la densité exceptionnelle du plateau, ainsi que l’enchaînement programmé avec mon inscription pour un septième Grand Raid de la Réunion dans deux mois.

J’ai vécu la course en cherchant à prendre un maximum de plaisir et surtout aller au bout de ce gros chantier. Je suis parti avec le groupe de poursuivants sur un rythme très, voire selon moi trop rapide sur les premières heures pour que cela se termine sans casse. Ce fut un réel moment de partage avec ma femme Cathy qui m’assiste sur tous les Ultras et  la famille et amis proches. Mauvaises expériences obligent, même après le ravitaillement de Val Pelouse où Jean Marie Thevenard souffrait d’un gros coup de moins bien, je suis resté calme en prenant la tête sans être euphorique. Au final, j’ai fait ma course comme je fais habituellement sur un rythme le plus régulier possible et sans me laisser aspirer de trop par des coureurs plus jeunes et peut être mieux motorisés…. Au delà d’une victoire individuelle c’était une aventure collective exceptionnelle qui récompense un gros investissement personnel et familial depuis près d’une douzaine d’années au moins. J’ai du mal à réaliser et succéder au palmarès de cette course exceptionnelle , au grand François…est un moment important de ma carrière sportive. »

 

“J’avais la chance comme le prévoyait l’organisation de pouvoir bénéficier d’un Pacer à partir de la Base vie du Pleynet (65èmekm). J’ai donc demandé à Jean Blancheteau jeune espoir de la discipline et originaire tout comme moi du bassin minier de m’accompagner ce qu’il a gentiment accepté. Jean m’a été d’une aide précieuse. Il m’a permis de garder mon rythme et même de pouvoir relancer après la mi-course. Malgré un gros coup de chaud lors de la montée du Col du Moretan (2500m d’altitude), il a tenu à me rejoindre sur les deux dernières sections et m’a permis de revenir sur le premier alors que j’étais second. Je le remercie énormément tout comme Sylvain, Emmanuel et Cathy mon assistance.”

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer