Autres journaux :


mardi 9 juin 2020 à 08:05

Mouvement de grève dans les hôpitaux le 16 juin prochain

Un premier "exemple"' de ce à quoi l'on peut s'attendre avec... Les prévisions du mouvement à l’hôpital de Montceau-les-Mines





 

Après le pic de la crise sanitaire que notre pays a connu, les professionnels de santé entendent faire entendre de nouveau leurs voix le 16 juin dans le but d’améliorer les conditions de travail et d’accueil des personnes malades.

 

Un mouvement qui devrait toucher toutes les villes du pays – tous les établissements étant concernés par la baisse des moyens avec plus ou moins “d’acuité” – at, aujourd’hui, nous nous sommes “intéressés” à un “cas en particulier”…

 

Une première “approche” que nous allons tenter de “compléter” au fil des jours, en nous intéressant aux autres établissements du département !

 

A l’heure où nous écrivons, les préparatifs se précisent quant à la participation de l’hôpital de Montceau-les-Mines à cette journée d’expression du personnel soignant. Le mouvement est mis en place par les syndicats de l’hôpital, maître d’œuvre de l’expression du personnel soignant.

 

Le mouvement devrait être restreint dans le temps avec un appel à la participation de l’ensemble des syndicats. Un rassemblement devrait avoir lieu dans le respect des distances physiques. Sa durée devrait être réduite dans le temps (la durée et l’heure exacte ne nous ont pas encore été communiquées).

Et le mouvement devrait avoir exclu tout défilé.

 

Toutes les fonctions hospitalières sont appelées à rejoindre le mouvement du 16 juin.

 

Attractivité des métiers et moyens

 

Le mouvement du 16 juin prochain connaît les mêmes origines que les précédents mouvements existant avant la crise sanitaire, à savoir : le manque d’attractivité de ces métiers notamment avec des salaires « de misère », le manque de moyens et aussi la fermeture de services (dont celui de la chirurgie à Montceau-les-Mines).

 

Pour la CGT, il faut repenser l’hôpital et donner des moyens, trouver des personnes motivées.

« Des gens en ont marre de cette profession après de longues études » nous a-t-on indiqué, nous rappelant au passage la faible progression salariale du personnel soignant.

 

« Ils font des heures qu’ils ne peuvent pas récupérer. Les roulements sont compliqués. Il faut arrêter de penser que l’hôpital est une entreprise à faire de fric » a-t-on ajouté à la CGT.

 

Autrement dit, les demandes devraient être centrées sur une revalorisation des salaires, une meilleure lisibilité de la progression salariale, les missions premières des hôpitaux telles que le fait de rendre service aux malades.

 

Enfin et spécifiquement à Montceau-les-Mines, il devrait être question aussi d’après nos sources de faire valoir les hôpitaux de proximité en leur donnant davantage de moyens tout en étant raisonnable dans la gestion de ceux-ci.

 

Des précisions devraient être apportées prochainement sur l’organisation du mouvement du 16 juin prochain.

 

EM

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer