Autres journaux :


mercredi 30 septembre 2020 à 09:36

Logement

La CNL lance un observatoire national des politiques publiques de l’habitat





Communiqué : 

 

Alors que la crise actuelle fragilise toujours plus le droit au logement, il est urgent de repenser les politiques publiques en matière d’habitat. C’est pourquoi la Confédération Nationale du Logement lance aujourd’hui un observatoire national, seul moyen de dresser un constat efficace de la situation à l’échelle nationale et permettre ainsi d’améliorer la mise en œuvre de ces politiques publiques.

La crise sanitaire que nous vivons depuis maintenant plusieurs mois s’est d’ores et déjà transformée en une crise sociale d’une ampleur sans précédent. Des milliers, – des centaines de milliers ! – de foyers ont vu leur équilibre budgétaire bouleversé avec la mise en place du confinement et le chômage partiel voire total qui en a découlé. Dans ce contexte, la CNL s’inquiète des conséquences à court terme pour les familles : cette baisse de revenus risque fort d’être répercutée sur le logement, les ménages ne pouvant plus assumer le paiement du loyer.

Rénovation énergétique, encadrement des loyers, construction de logements, permis de louer, lutte contre l’habitat indigne et insalubre, droits des locataires, renouvellement urbain, services publics de proximité… Les décisions politiques qui seront engagées demain par les collectivités locales, aussi bien les métropoles que les villes, auront des conséquences immédiates sur la vie quotidienne des habitantes et des habitants.

Alors que le logement, en tant que droit constitutionnel, doit être considéré comme un bien commun universel, la CNL souhaite qu’un état des lieux de la situation actuelle soit dressé. Face à l’inaction du gouvernement – et en tant que première association de défense des habitants -, elle lance donc un observatoire national des politiques publiques de l’habitat.

Face aux attaques du gouvernement contre le logement social, et l’absence de mesures concrètes dans le dernier plan de relance, la CNL prend ses responsabilités pour porter un autre modèle social.

Ainsi les militants CNL, partout en France, s’apprêtent à interroger 10 000 élus locaux sur leur politique locale en matière d’habitat afin de réaliser une étude des territoires et présenter par la suite un rapport en début d’année 2021. Il est aujourd’hui primordial de donner la parole à ces élus, en première ligne pour la mise en œuvre concrète de la politique de l’habitat, afin que celle-ci se fasse bien au service des habitants.”

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer