Autres journaux :


jeudi 21 novembre 2019 à 09:29

Montceau-les-Mines : à l’Embarcadère

Journée départementale de sensibilisation à l’autisme



Montceau-les-Mines : à l’Embarcadère

 



Mercredi 20 novembre 2019, le Département, sensible au sujet de l’autisme, a organisé à l’Embarcadère, une journée consacrée à ce sujet, parrainée par Hugo Horiot et en présence de Josef Schovanec, philosophe et grand témoin.

 

« Aujourd’hui en France, on estime à près de 700 000 le nombre de personnes atteintes d’autisme à des degrés divers, dont 25% d’enfants. Les difficultés de dépistage, d’accompagnement des parcours et de soutien des familles sont réelles. C’est pourquoi le Département a souhaité se mobiliser sur ce sujet en organisant une 1ère journée départementale de sensibilisation à l’autisme.

Imaginée et conçue en étroite collaboration avec des familles de Saône-et-Loire, cette journée se veut un moment privilégié de rencontres et d’échanges pour croiser les regards sur l’autisme, montrer et ouvrir le champ des possibles en matière d’inclusion et valoriser le savoir expérientiel des proches aidants. »

Une journée avec un programme dense qui a rassemblé plus de 700 participants de 9h 00 à 17h 00.

 

Dans la salle Bourdelle, de nombreux stands illustrant le domaine d’intervention et le travail effectué par les associations ainsi que les services du département sont installés et rassemblent déjà bon nombre de visiteurs.

 

Marie-Thérèse Frizot pour la municipalité, insiste sur la mise en lumière de l’autisme, sujet complexe et sensible qui nécessite de nombreux acteurs : les associations, les bénévoles qui accompagnent les familles et les professionnels de santé pour cerner au mieux les caractéristiques de l’autisme, avec un regard neuf afin que les autistes puissent accéder à un groupe social.

 

Pour André Accary, président du Conseil départemental, cette journée doit marquer le début de quelque chose, d’une aventure positive pour faire changer les regards.

 

Claude Canné, 2ème vice-présidente du Département, chargée des affaires sociales et des personnes handicapées, rappelle que la collectivité consacre 60 % de son budget à la Solidarité en proposant des solutions pragmatiques et une politique ambitieuse.

 

Le mot du parrain, Hugo Horiot, dijonnais, diagnostiqué autiste à 3 ans illustre et défend une autre forme d’intelligence. « On est dans le DYS et pas dans l’ALTER ! »

Puis les participants ont pu assister aux différents temps forts de la journée : conférences, tables rondes avec la participation de personnalités reconnues pour leur engagement sur ce sujet : le comédien et écrivain Hugo Horiot, le philosophe Josef Schovanec, le docteur Djéa Saravane et l’humoriste et écrivain Laurent Savard, …

La parole a  également été donnée à des parents, des associations, des professionnels et des experts de Saône-et-Loire, de la région et d’autres territoires.

 

-Conférence introductive : la personne avec autisme, un être singulier

Animée par Viviane Huys, chercheuse associée | université de Bordeaux-Montaigne | Pessac avec le Dr Nicolas Georgieff, professeur de psychiatrie à l’université Lyon 1 et  Dr Stéphane Grisi, pédopsychiatre au centre hospitalier Le Vinatier | Bron

 

-4 tables rondes :

vie scolaire : inventer ensemble l’école inclusive
vie quotidienne : vivre ensemble au quotidien

vie professionnelle : ouvrir le milieu professionnel à la différence et à la diversité.

vie culturelle et sportive : des leviers d’inclusion à promouvoir

 

-Conférence de clôture  avec Josef Schovanec, grand témoin de la journée. Philosophe, écrivain, voyageur, chroniqueur et porte-parole des personnes autistes en France, il donne de nombreuses conférences et anime des formations autour de l’autisme.

 

J.L Pradines

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 





Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer