Autres journaux :


samedi 23 mai 2020 à 08:29

Enseignement

Un retour progressif des enfants à l’école Et la préparation du retour des collégiens pour le mois de juin



Enseignement

 

 

 



Ce vendredi en fin d’après-midi Bernard SCHMELTZ, Préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, Préfet de la Côte-d’Or tenait une nouvelle fois une audioconférence de presse en présence de Pierre PRIBILE, Directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) de Bourgogne-Franche-Comté, de Jean-François CHANET, Recteur académique de la région Bourgogne-Franche-Comté, Recteur de l’Académie de Besançon, Nathalie ALBERT-MORETTI, Rectrice de l’Académie de Dijon, Jean-Paul CATANESE, Directeur régional des Finances publiques Bourgogne Franche-Comté et Jean RIBEIL, Directeur de la Direccte Bourgogne-Franche-Comté.

Jean-François Chanet s’est appuyé sur la bonne tendance communiquée par Pierre Pribile dans son bilan de la crise sanitaire pour préciser que ces résultats permettent un travail de sécurisation du retour progressif des enfants à l’école.

Dans le secondaire, ce retour se fera à partir du mois de juin.

« Nous travaillons en Bourgogne-Franche-Comté à un retour progressif : 6e et 5e dès le 2 juin ; 4e et 3e la semaine suivante.

La situation actuelle des écoliers a évolué avec une augmentation des élèves à accueillir. Entre le 14 et 19 mai, le nombre d’enfants accueillis dans l’académie de Dijon a augmenté de 53 % passant de 10 185 élèves à 15621 élèves accueillis. Le nombre d’écoles ouvertes va croissant et la confiance de la part des familles s’accroît aussi. Les classes de CP accueillent + 43 % d’élèves et les CM1-CM2 également. Les enfants sont accueillis dans le respect du protocole sanitaire, a rappelé Nathalie Albert-Moretti, Retrice de l’Académie de Dijon.

Dans l’académie, au 19 mai, 86 % des écoles sont ouvertes avec des disparités territoriales : 90 % d’écoles ouvertes dans la Côte d’Or mais 66 % dans l’Yonne. Au 25 mai, les chiffres devraient connaître une progression de + 34 %. Selon la rectrice de l’académie de Dijon, « au 2 juin, on aura la progression attendue. Nous tenons bien le chiffre de 95 % d’écoles ouvertes au 2 juin. ».

Il reste donc encore à convaincre les élus réticents ou faisant face à des difficultés d’organisation dans leurs écoles pour la mise en place du protocole sanitaire.

Un sursaut dans les zones d’éducation prioritaire

Nathalie Albert-Moretti s’est félicitée d’un sursaut qui a bien eu lieu dans les quartiers d’éducation prioritaire, s’exprimant par une augmentation sensible des effectifs : + 47 % de retour à l’école, dont + 64 % en CP et + 54 % en CE1-CE2. Les départements de la Nièvre et de la Saône-et-Loire ont connu une progression importante.

Il reste encore une urgence sociale et des actions à mettre en place pour rassurer les familles. Pour ce faire, des visites ds écoles sont organisées qu’elles soient virtuelles ou non ou via l’envoi de photos du protocole mis en place dans l’école.

La rectrice de Dijon a salué la mobilisation des parents d’élèves et des enseignants ces dernières semaines ainsi que les contacts avec les médecins scolaires.

Dans l’académie de Dijon, le second degré devrait reprendre le 2 juin.

« J’ai écrit pour acter que la reprise des 6e et 5e est une priorité. Nous travaillons de manière très assidue avec les collectivités concernées pour assurer les pré-rentrées la semaine du 25 mai. Ce travail avec les collectivités a été fructueux. Le dialogue est continu. Et les indicateurs sont rassurants pour les 1648 écoles de l’académie.

Une sécurisation des écoles assurée

Jean-François Chanet a assuré que la sécurisation des écoles passait par deux aspects :

– l’identification de cas possibles : 90 signalements ont été reçus pour des adultes et des enfants. Les situations ont été traitées. Tous les tests réalisés sont négatifs. 28 personnes sont encore en attente.

– un parcours magistère a été mis en place dès le 11 mai pour les professeurs des écoles pour les former au protocole sanitaire. 38 % des professeurs de l’académie ont déjà suivi la formation. Un protocole sera mis en place pour le second degré.

Le travail fait avec la région au niveau du transport scolaire, se poursuit à travers le détail des circuits, une enquête d’intention auprès des familles et donc l’évaluation des élèves à transporter dans les prochaines semaines à venir.

L’académie de Bourgogne Franche-Comté apporte donc des données encourageantes sur le retour des enfants dans les écoles malgré encore quelques réticences de maires et de parents.

La préparation du retour des collégiens s’intensifie à présent en focalisant la préparation de ceux-ci au protocole sanitaire et à la reprise des cours en présentiel et à distance pour les élèves ne souhaitant pas ou ne pouvant pas revenir immédiatement en classe.

EM

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer