Autres journaux :


mardi 17 novembre 2020 à 06:30

“Talents en Court” Bourgogne-Franche-Comté (Cinéma)

5 jeunes cinéastes régionaux accueillis pour le Parcours Nouveaux Talents Dont deux originaires de Saône-et-Loire : Mathilde Soares et Margaux Bonin



 



L’APARR (Association des professionnels du cinéma et de l’audiovisuel de Bourgogne-Franche-Comté) coordonne l’opération Talents en court dans notre région.

 

Il s’agit de repérer de jeunes cinéastes et de les accompagner dans leur découverte des réseaux professionnels, et dans l’écriture d’un court métrage de fiction.

 

Communiqué

 

 

Accompagner les nouveaux talents cinéma de notre région

 

Talents en Court, c’est quoi ?

 

C’est un dispositif développé par le CNC, qui vise à repérer et accompagner des nouveaux talents cinéma. L’objectif, c’est donc de former un maillon entre la pratique amateure ou l’autoproduction, et l’univers professionnel. En Bourgogne-Franche-Comté, c’est l’Aparr (Association des professionnels du cinéma et de l’audiovisuel de BFC), en partenariat avec le Festival Entrevues de Belfort, qui coordonne cette opération, en ayant comme but premier de révéler les réalisateur·ices de fiction de notre région, et de les aider à consolider leur réseau et leurs projets professionnels. Pour candidater, il faut être originaire de notre région ou y résider, avoir déjà réalisé un film, quel que soit son genre et sa durée, et avoir un nouveau projet de court métrage de fiction en cours d’écriture.

 

Le Parcours Nouveaux Talents / Entrevues Belfort :vivre un festival du côté pro !

 

Le Parcours Nouveaux Talents, c’est la première étape de l’opération Talents en court en BFC : 4 jours en immersion au festival Entrevues de Belfort, pendant lesquels les 5 jeunes réalisateurs invités découvrent les films de la programmation, accompagnés de rencontres privilégiées avec des invités du festival (réalisateurs, producteurs, programmateurs…).

 

Cette année, le Parcours aura lieu intégralement en ligne, comme le Festival ! Du lundi 16 au vendredi 20 novembre, l’équipe de l’Aparr accompagnera les 5 participants autour d’une sélection de films issus des compétitions de longs et courts métrages d’Entrevues.

 

Des rencontres en visioconférence avec leurs réalisateurs et/ou producteurs auront également lieu.

 

Une résidence d’écriture : développer son projet de film accompagné d’un scénariste !

 

Deux réalisateurs·trice·s lauréats du Prix Nouveaux Talents sont ensuite accompagné·e·s par un scénariste pour développer l’écriture de leur prochain court métrage. Les deux résidences de trois jours chacune leurs permettent de se consacrer pleinement à l’écriture, tout en bénéficiant des conseils constant d’un auteur professionnel. Le but, en fin de parcours, est d’avoir un dossier solide à présenter à des producteur.ice.s pour donner vie à son film.

 

Ils / Elles témoignent

«Talents en courts à été l’occasion pour moi de rencontrer plusieurs personnes inspirantes sur le plan professionnel. Par ailleurs, avoir le soutien de Talents en courts m’a également donné l’énergie de développer un nouveau projet, aujourd’hui accompagné par le GREC.

 

Soutenir des auteurs qui n’ont pas encore eu l’occasion de bénéficier d’un accompagnement auprès d’une grande école ou d’une production est essentiel, et le dispositif mis en place par l’APARR m’a beaucoup apporté. Je commence à faire circuler mon scénario dans plusieurs boites de production et j’espère développer le film en étant cette fois accompagné par des producteurs dès la rentrée. Talents en courts et le festival Entrevues auront été le socle sur lequel s’est construit le projet, que je compte bien mener à terme.»

 

– Willy Orr, lauréat de Talents en Court 2019

 

«J’ai eu la chance de participer à Talents en Court en 2018-2019, et d’ainsi profiter du
festival Entrevues de Belfort de façon plus complète que je ne l’aurais fait en étant simple spectatrice, grâce aux rencontres permises par l’APARR. J’ai également pu réaliser deux résidences d’écriture dans différents lieux de la région Bourgogne-Franche-Comté, moments propices aux échanges et au travail dans une atmosphère chaleureuse, en compagnie de membres de l’APARR et d’un scénariste pour nous accompagner dans l’écriture. Professionnalisme et convivialité, tel pourrait être le motto de Talentsen Court’ !»

 

– Lauréate de Talents en Court 2018

 

Court métrage Caresse sélectionné aux festivals Partie(s) de Campagne (58) et Fenêtres sur Courts (21).

 

toutes les infos :

 

www.aparr.org/talents-en-court

 

www.facebook.com/talentsencourt.bfc

 

 

Du 16 au 20 novembre : Parcours Nouveaux Talents – Entrevues

 

Dimanche 22 novembre : remise des prix Nouveaux Talents 2020

 

LES CINEASTES DU PARCOURS 2020

 

Yvain Reydy

 

Né à Poitiers en 1995, Yvain a grandi en Franche-Comté. Attiré dès l’adolescence par les arts plastiques et l’image animée, il réalise très tôt des vidéos et bandes dessinées remarquées. Après le bac, il retourne à Poitiers pour étudier cinq ans en école d’art, à l’ÉESI. Il se focalise sur l’animation, la vidéo et le cinéma en prise de vue réelle et participe à la création de l’association audiovisuelle Réalize! Studio. Il passe ensuite quatre mois en école d’animation dans la ville de Québec. Pour son diplôme de fin
d’études (DNSEP), il réalise et autoproduit un court-métrage de fiction récompensé par 17 sélections et trois prix : Mars 2025.

 

Depuis, Yvain est revenu vivre dans le Jura ; il se consacre principalement à l’écriture de plusieurs scénarios et partage sa pratique artistique entre le cinéma, le dessin et le photographie. Pour Talents en court, Yvain a présenté La Ruche sans abeille, projet de fiction d’anticipation.

 

Margaux Bonin

 

Margaux Bonin vient d’avoir 30 ans. Originaire de Saône-et-Loire, elle a rejoint Paris il y a 10 ans pour «faire du théâtre». Elle est devenue comédienne, auteure et metteure en scène, et revient ponctuellement en Bourgogne-Franche-Comté pour y participer à certains projets artistiques. Elle a réalisé l’année passée Petit tour en forêt, son premier film, dans le cadre du Nikon Festival.

 

«J’aime alterner plusieurs espaces artistiques. Cela s’est toujours fait naturellement chez moi. C’est complémentaire. J’aime passer de l’écriture au jeu, du jeu à la mise en scène, de la danse au théâtre, du théâtre au cinéma…»

 

Pour Talents en court BFC, Margaux a présenté Retour au pays, projet de court métrage qui prolonge les réflexions entamées dans son premier film, autour de l’accueil réservé aux migrants.

 

Camille Broilliard

 

Née à Vesoul, puis successivement Bisontine et Parisienne, Camille Broillard est comédienne de formation, et s’intéresse particulièrement au mouvement (pratique somatique, yoga, improvisation, écriture chorégraphique) et au corps. Elle travaille en tant que comédienne sur des projets de théâtre, danse, performance, et tourne dans quelques courts-métrages et publicités.

 

L’an passé elle est partie avec deux amis, artistes originaires du Jura, dans un van. A trois, ils ont traversé l’Europe avec une caméra et leurs états du moment. De ce voyage, est né un film à six mains, Sloboda. Camille écrit beaucoup, nouvelles, chansons, courts métrages…

 

A présent, elle voudrait passer derrière la caméra pour raconter, défendre, rêver, et créer un premier objet cinématographique né de ses deux mains : Navarre, un projet de road movie aux couleurs du drapeau LGBTQ+, sélectionné pour Talents en court.

 

Mathilde Soares

 

 

Originaire de Gourdon (Saône-et-Loire), Mathilde Soares s’est prise d’amour pour le cinéma en suivant l’option cinéma du lycée Henri Pariat de Montceau-les-Mines. Elle étudie un an l’art contemporain à la galerie Edouard Manet de Gennevilliers, puis entre aux Beaux-arts de Paris en 2013. Sa pratique mêle dessin, peinture, photographie et vidéos d’art. En parallèle, elle étudie le théâtre au Conservatoire municipal de Paris et monte, pour son diplôme de fin de cursus, un spectacle immersif qui mêle vidéo, installation, mise en scène dans le décor d’un supermarché recréé.

 

Aux Beaux-Arts, Mathilde réalise de plus en plus de vidéos d’art, mais décide de réaliser un court-métrage de fiction pour son diplôme de cinquième année. Avec ce film, Le Virage, elle obtient le prix de la galerie Thaddaeus Ropac pour l’ensemble de sa démarche artistique.

 

Mathilde s’attèle désormais à l’écriture de sa prochaine fiction, Les Papillons noirs, qui dépeint une relation toxique entre un frère et sa soeur – projet pour lequel elle a été sélectionnée pour Talents en court.

 

Medhi Brahamd

 

Réalisateur et ingénieur sonore freelance depuis ses 16 ans, Medhi Brahamd a appris via son expérience personnelle et professionnelle les différents rouages du monde de la vidéo et du son.

 

Très présent dans le milieu musical, il a réalisé de nombreux clips, mixé et masterisé des albums pour des artistes de tous horizons musicaux, mais aussi réalisé des after-movies pour sa ville, Autun (Saône-et-Loire), en immortalisant différents événements qui s’y sont déroulés. En 2019 il décide de se lancer dans la réalisation indépendante de son premier court-métrage expérimental, intitulé VIOLENCE. L’année suivante, il réalise Pour la patrie. Medhi a été sélectionné pour intégrer l’école Kourtrajmé en janvier 2021.

 

Pour Talents en court BFC, Medhi a présenté un projet intitulé Vide, qui poursuit sa plongée au coeur des côtés les plus sombres de l’humain.

 

Voici de courts portraits des 5 cinéastes que nous accompagnons, n’hésitez pas à aller
découvrir leurs films sur la chaîne YouTube d’Entrevues !

 

 

 

Margaux Bonin a participé aux animations de l’Eté à Montceau

 

Pour mémoire :  https://montceau-news.com/montceau_et_sa_region/614910-montceau-les-mines-lete-a-montceau-21.html

 

ET : https://montceau-news.com/montceau_et_sa_region/614856-montceau-les-mines-lete-a-montceau-20.html

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer