Autres journaux :


jeudi 5 juillet 2012 à 16:45

Paray-le-Monial

Spectacle de danse au Théâtre municipal Sauvageot avec le Rotary club



 

 

Le Rotary Club de Paray-le-Monial et du Charolais invite Kevin Coquelard & Cie vendredi 6 à 20 h 30 et samedi 7 juillet à 17 h 30 au théâtre Sauvageot pour un spectacle de danse « Workinguys ».

Un, deux, trois, quatre. Un, deux, trois, quatre. Un, deux, trois, quatre… Kévin compte dans sa tête. Enchaîne les pas et les figures. Tient la pose. Saute. Balance la tête, puis le corps. Le visage concentré, mélancolique. Il danse au rythme de la musique. Ses bras sveltes l’emportent. Ses longues jambes le soutiennent. Une arabesque, puis une pirouette.

Tel un cocon qui éclot, ce jeune danseur s’ouvre à chaque partition chorégraphique apprise avec candeur de main de maître

 

 

Tarifs : 10 € et 5 €.

 

Billetterie à l’office de tourisme : 03 85 81 10 92.

 

 

 

 

Le Rotary, c’est une chance pour les jeunes

 

 

Former, éduquer, contribuer à faire découvrir d’autres horizons, d’autres cultures, inciter au dialogue, tels sont les fondements de l’action du Rotary International envers les jeunes générations. De multiples programmes et actions sont conçus et financés partout dans le monde, allant de l’aide à l’apprentissage de la lecture aux voyages d’études internationaux pour jeunes professionnels.

Partout en France, des initiatives rotariennes favorisent l’éclosion des talents.

La musique et les arts, la création de jeunes entreprises etc. sont chaque année récompensés et soutenus par les Rotary clubs.

 

 

Le Rotary club de Paray-le-Monial et du Charolais et Kévin Coquelard

 

Très jeune parodien, Kévin Coquelard portait en lui le talent, la passion et la volonté de réussir dans le monde de la danse.

Un petit coup de pouce s’avère parfois nécessaire et le Rotary Club a souhaité accompagner Kévin dans cette aventure. Voilà quatre ans qu’une subvention lui a été remise afin de l’aider à financer ses études.

L’an passé, il était déjà venu présenter son travail.

Il est élève au Conservatoire de Paris, l’une des six écoles françaises supérieures de danse.
Habilité depuis 2009 à délivrer le Diplôme national supérieur professionnel de danseur, le Conservatoire offre une formation ouverte sur la création chorégraphique classique et contemporaine, en privilégiant tout au long du cursus la mise en situation professionnelle des étudiants.

La venue de Kévin et de ses camarades au théâtre de Paray-le-Monial répond tout à fait à cette dernière condition qui permet à ces jeunes d’investir un théâtre de grande qualité et de travailler de manière autonome à la création d’un spectacle, de la chorégraphie en passant par la mise en lumière, les éléments sonores, la mise en place de répétitions, la communication.

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer