Autres journaux :


mercredi 24 janvier 2018 à 15:59

Situation du centre pénitentiaire de Varennes-le-Grand  (Social)

Les parloirs sont, actuellement, assurés normalement annonce la préfecture !



 

Dans le cadre d’un mouvement national, une action des personnels pénitentiaires a lieu depuis hier, 23 janvier 2018, sur le site du centre pénitentiaire de Varennes-le-Grand en Saône-et-Loire (472 détenus et prévenus).

Dès hier, à 5h30, 78 agents pénitentiaires étaient positionnés devant les accès du centre pénitentiaire. La porte d’entrée principale et le sas véhicules ont été bloqués et des palettes ont été brûlées devant l’établissement tôt le matin.

Face à cette situation de blocage, le dialogue a été privilégié par la directrice du centre pénitentiaire puis par le responsable du dispositif d’ordre public. Ce dialogue ayant été refusé par les syndicats de manifestants, la directrice du centre pénitentiaire a adressé au Préfet une demande expresse d’intervention des forces de l’ordre motivée par l’impossibilité d’assurer ses missions sans le concours des forces de sécurité intérieure.

Les gendarmes sont alors intervenus devant les accès du site pour permettre aux agents volontaires d’assurer leur service. La relève des effectifs de nuit par la nouvelle équipe de jour s’est bien passée.

L’après-midi néanmoins, sans préavis, la plupart des personnels ont abandonné leur poste.

Le directeur interrégional des services pénitentiaires a sollicité auprès du Préfet le concours des gendarmes afin de tenir les postes strictement nécessaires à la gestion de la détention.

Lors d’une réunion tenue hier soir entre le Préfet, le Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Chalon-sur-Saône, la Directrice du centre pénitentiaire et le Colonel commandant le groupement de gendarmerie, il a été souligné qu’en aucun cas, les forces de l’ordre n’avaient vocation à se substituer aux fonctionnaires de l’administration pénitentiaire. Il s’agit pour eux d’assurer une mission d’appui, avec pour seule finalité le maintien de la sécurité des personnes à l’intérieur de l’établissement.

Sur cette base, douze gendarmes sont présents au côté de cinq cadres de l’établissement à l’intérieur du centre pénitentiaire pour assurer ces missions, ainsi qu’une trentaine en renfort à l’extérieur des bâtiments. Une cinquantaine de manifestants sont sur place.

Les parloirs sont, actuellement, assurés normalement.

Prison Varennes 20118




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer