Autres journaux :


lundi 18 juin 2018 à 08:06

Limitation à 80 km/h

Carte des routes les plus meurtrières en Saône-et-Loire



acci 23051811

Photo d’archives

 
 

 

Le 1er juillet, la vitesse limite autorisée sur les routes à double-sens, sans séparateur central, passe de 90 à 80 km/h.

Hier dimanche, la Ligue contre la violence routière a publié un recensement des voies les plus meurtrières département par département. Sans surprise, en Saône-et-Loire sur le triste podium de la mortalité arrive en tête la RCEA, avec la RN70 et la RN79, suivie de l’axe RN80 et la RD680 (axe Montcenis-Autun).

Le décret n° 2018-487 du 15 juin 2018 relatif aux vitesses maximales autorisées des véhicules est paru au Journal officiel le dimanche 17 juin.

En conséquence, à partir du dimanche 1er juillet prochain, la vitesse limite autorisée sur les routes à double-sens, sans séparateur central, est réduite de 10 km/h et passe de 90 à 80 km/h. En Saône-et-Loire, selon les données de la Ligue contre la violence routière, les RN (routes nationales) et RD (routes départementales) sans séparateur médian représentent 5 278 km, qui passeront ainsi de 90 à 80 km.

L’abaissement de la vitesse sur les routes secondaires est une mesure de sécurité routière décidée par le Comité interministériel de la sécurité routière du 9 janvier 2018. Une mesure de rupture prise après deux années de hausse de la mortalité routière suivies de deux autres années de stagnation.

Objectifs : plus de 300 vies sauvées

Selon les plus grands experts en accidentologie, affirme la Sécurité routière, « cette mesure pourrait permettre de sauver chaque année plus de trois cents vies, alors que les voies concernées concentrent 55% de la mortalité routière. Un bilan des effets de cette mesure sera dressé dans deux ans »

Selon la Sécurité routière, « certaines routes du réseau secondaire ne sont pas concernées par cette nouvelle disposition, car leur configuration permet de procéder à des dépassements sécurisés. Il s’agit de celles dotées d’un séparateur central ; des tronçons de route comportant au moins deux voies affectées à un même sens de circulation (deux fois deux voies et trois voies), et uniquement dans ce sens de circulation. Attention, si la voie opposée à cette double voie est unique, celle-ci aura, selon la nouvelle règle commune, une vitesse limitée à 80 km/h ».

Inter : 11 000 panneaux de signalisation modifiés et les radars paramétrés

Concernant la mise en œuvre, la Sécurité routière précise que « le 1er juillet 2018, tous les panneaux de limitation de vitesse à 90 km/h concernés par la mesure devront avoir été remplacés par un panneau à 80 km/h ou masqués le temps de leur dépose (par exemple en les recouvrant d’une bâche). Les panneaux “ 90” en bon état pourront être réutilisés sur les sections de route qui resteront limitées à 90 km/h. Au total, selon le recensement effectué à ce jour par les autorités détentrices du pouvoir de police de la circulation, 11 000 panneaux de signalisation seront modifiés sur tout le territoire. Le coût du changement de tous ces panneaux de signalisation est estimé entre 6 et 12 millions d’euros. Comme annoncé, l’Etat remboursera aux collectivités les travaux entrepris. En outre, dès le 1er juillet 2018, tous les radars situés sur les routes concernées par le changement de vitesse seront paramétrés à la nouvelle vitesse limite autorisée. Leur mise à jour est effectuée à distance ».

La Sécurité routière assure même qu’« aucun nouveau radar n’accompagnera la mise en œuvre de la mesure ».

Inter : Carte et analyses de la Ligue contre la violence routière

Le dimanche 17 juin, le jour même de la publication du décret, la Ligue contre la violence routière présidée par Chantal Perrichon a décidé de démontrer le bien-fondé de la baisse de la limitation de vitesse de 90 à 80 km/h. Elle a publié département par département une étude recensant la mortalité sur les routes. En Saône-et-Loire, elle a analysé la mortalité sur les voies hors agglomération et hors réseau autoroutier pendant dix années (2006-2015) : arrivent en tête la RCEA (RN70, RN79, RN80) et la route entre Montcenis et Autun.

Montceau-News vous livre cette étude.

« Les 12 voies où ont été observés les plus grands nombres de tués, représentant seulement 13% de la longueur totale des routes sans séparateurs médian, concentrent 49 % des tués ».

Carte des voies

carte 1806182

Commentaires de la Ligue contre la violence routière

« Le département a des structures routières encore évolutives, ce qui est devenu rare. Elles sont en grande partie liées au problème posé par la surcharge de la jonction transversale entre Chalon et Paray-le-Monial, ainsi que celle qui joint Mâcon et Paray-le-Monial. Des segments ont été transformés en autoroutes, mais il faudra encore plusieurs années pour sécuriser ces itinéraires supportant de nombreux poids lourds se dirigeant vers Montluçon. Les longueurs à prendre en compte pour la période 2006-2010 ont donc varié. Quand des modifications de dénomination sont intervenues, les différents numéros ont été joints sur la même ligne.

L’objectif de cette étude a été de déterminer quelles sont les voies sur lesquelles sont observés les plus grands nombres de décès, de les représenter sur une carte et de calculer le pourcentage de leur longueur par rapport à la longueur totale des voies sans séparateur médian ».

carte 1806183

 

(Source : Ligue de la violence routière)

 

Légende du tableau

Précisions :

– 1re colonne, la liste des voies, repérées par leur n°, qui comptent le plus de tués.

– 2e colonne, le nombre de kilomètres de chaque voie.

– 3e colonne, le nombre de tués correspondant à chaque voie.

– 4e colonne, le « nb.tués/km » est le nombre de tués par km de voie, rapport entre les chiffres des 2e et 3e colonne.

La valeur du nb.tués/km mesure l’accidentalité au kilomètre de voie.

L ’ordre des lignes du tableau correspond à l’ordre décroissant du nb.tués/km .

– 5e  colonne, le « cumul km » figurant à la ligne n est la somme des longueurs de toutes les voies de 1 à n. Le nombre figurant à la dernière ligne est la longueur totale des voies du tableau, résultat de l’addition de toutes les valeurs de cette colonne.

– 6e colonne, le « cumul tués » figurant à la ligne n est le nombre total des tués de toutes les voies de 1 à n.

Le nombre figurant à la dernière ligne est le nombre total de tués des voies du tableau, résultat de l’addition de toutes les valeurs de cette colonne.

-7e colonne, le « % km voies » figurant à la ligne n est le rapport entre le « cumul km » de la ligne n et la longueur totale des voies sans séparateur médian du département (cf. données).

– 8e colonne, le « % de tués » figurant à la ligne n est le rapport entre le « cumul tués » de la ligne n et le nombre total de tués du département sur les voies sans séparateur médian (cf. données).

 

Données pour la Saône-et-Loire

Surface : 8 575 km2 ;  556 222 habitants ; 65 habitants/km2

Nombre total de tués sur les voies sans séparateur médian: 310

RN et RD sans séparateur médian : 5 278 km

Autoroutes : 121 km

(Source : Ligue contre la violence routière)

Les deux dernières colonnes du tableau permettent de tracer le graphique ci-dessous :

carte 1806184

(Source : Ligue contre la violence routière)




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer