Autres journaux :


vendredi 8 août 2014 à 07:42

C’est arrivé un 8 août…

L'attaque du train postal Glasgow-Londres !



Merci Wikipédia :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Attaque_du_train_postal_Glasgow-Londres

« Le 8 août 1963 vers trois heures du matin, un gang de 18 personnes arrête le train postal Glasgow-Londres au niveau du Bridego Bridge et s’empare d’un butin de 2,6 millions de livres sterling (l’équivalent de 65 millions d’euros actuels) en petites coupures destinées à la destruction.

Les membres du gang, qui se sont réunis la nuit précédente dans une ferme isolée (ferme de Leatherslade achetée pour l’occasion) pour préparer le braquage, sont dirigés par un dénommé Bruce Reynolds. Après avoir coupé les lignes téléphoniques et piraté la signalisation de la voie ferrée pour faire stopper le train, ils s’emparent du mécanicien, décrochent la locomotive et les deux premiers wagons (le second est toujours celui renfermant l’argent). Un des membres du gang, Stanley Agate, retraité des chemins de fer, conduit alors ce convoi réduit jusqu’à Bridego Bridge2 où le gros de la bande attaque le wagon postal et neutralise les postiers à coups de matraques. Ils s’emparent ainsi, sans tirer de coups de feu, de 128 sacs remplis de billets de banques écossaises à destination des caisses de la banque centrale britannique d’une valeur totale de 2.631 millions de livres sterling, les agents de surveillance de ce train sans wagon voyageurs étant peu nombreux pour ne pas éveiller les soupçons.

Les membres du gang sont rapidement arrêtés grâce aux empreintes digitales retrouvées dans la ferme isolée4 et aux indicateurs de Scotland Yard, mais Reynolds ainsi que Ronnie Biggs s’échappent et s’installent au Brésil5. Les autres membres sont pour la plupart condamnés à trente ans de prison6. La police pense alors qu’un casse aussi bien préparé n’a pu être réalisé que grâce à un informateur7 qui ne sera jamais identifié, the Ulsterman, « l’homme de l’Ulster »3.

Ronnie Biggs (1929-2013), malade, rentrera en Angleterre en 2001 à l’âge de 71 ans et sera incarcéré. Il meurt le 18 décembre 2013.

Bruce Reynolds (1931-2013), restera en fuite, avec sa femme et son fils, Nick, pendant 5 ans, notamment au Mexique et au Canada. Il tenta de retourner vivre incognito en Angleterre, mais sera arrêté et écopera de 25 ans de prison. Libéré après 10 ans de détention, il écrivit ses mémoires et sera consultant pour un film policier anglais, Gangster No. 1. Il meurt, dans son sommeil, le 28 février 2013 (à 81 ans).

Charles Wilson (1932-1990), incarcéré à la HM Prison Birmingham dont il s’évade en 1964 pour prendre la fuite en France et au Mexique, se cache à Rigaud (Québec) au Canada où il est retrouvé.

Gordon Goody, considéré comme le cerveau du gang, tenait un salon de coiffure pour dames comme couverture, ce qui lui permit de fournir l’équipe avec des masques et des ustensiles de maquillage. Après sa libération, il s’installe en Espagne où il s’est acheté grâce à la part de son butin un bar de plage. Il annonce en août 2013 qu’il révélera l’identité de « l’homme de l’Ulster » à l’occasion d’un documentaire sur le 50e anniversaire du vol8.

L’argent, en grande partie, ne sera jamais retrouvé…«

8 aout 07 08 14

Photo : lemouv.fr

 


       



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer