Autres journaux :


mercredi 31 octobre 2012 à 18:36

Sursis pour la clinique à Paray

La réaction d'Édith Gueugneau



 

 

La réaction d’Édith Gueugneau suite à l’annonce de Marisol Touraine

 

 

La ministre des Affaires sociales et de la Santé est intervenue cet après-midi à l’Assemblée nationale. Elle a annoncé un sursis jusqu’au 1er janvier 2013 à condition que l’hôpital public et la clinique trouvent un terrain d’entente.

La députée de la 2e circonscription réagit ce soir…

 

 

 

« Comme je le rappelais ce matin, je me suis engagée depuis plusieurs mois pour le maintien du plateau chirurgical de l’hôpital public de Paray, qui garantit pour ce territoire, le maintien de la maternité et du service d’urgence, au sein d’un établissement représentant 650 emplois, représentant l’égal accès de tous aux soins, représentant l’avenir de toute une population.
Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, a bien confirmé cet après-midi la légitimité du maintien de l’autorisation de plateau technique au centre hospitalier de Paray-le-Monial.
Elle a également annoncé qu’elle était disposée à étudier une proposition de coopération entre les deux établissements, leur laissant jusqu’au 1er janvier pour déposer conjointement une demande d’autorisation.

 

Devant l’absence d’anticipation de la clinique quant au non-renouvellement de l’autorisation de chirurgie, les salariés de la clinique se sont retrouvés au pied du mur. Face à cette situation, le délai de deux mois obtenu auprès du ministère doit permettre de travailler à l’avenir des emplois. Il peut également constituer une opportunité d’inscrire la coopération dans une démarche constructive et positive pour l’avenir sanitaire du territoire, pour les personnels de la clinique et de l’hôpital public, et ce, dans l’intérêt du patient.

Je reste attentive à l’évolution du dossier et évidemment disponible pour les personnels des deux établissements.

 

Dans ce dossier, et dans la recherche d’une solution qui permette de faire face à la brutalité de l’annonce pour les salariés de la clinique, je tiens à saluer le soutien apporté par Marisol Touraine, ministre de la Santé et Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif. »

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Sursis pour la clinique à Paray”

  1. nicama sarl dit :

    Dans cette mise à mort de la clinique, avec 65 personnes au chomage et des praticiens qui ne peuvent plus excercer leur métier,où est notre ministre du redressement productif?
    En plus il me semble que la saône et loire est sa région.
    Il aurait pu montrer à ces personnes un peu d’ intérêt.
    Comment grossir les rangs du chômage? Faites comme l’ ARS avec la clinique de Paray le Monial.
    Comment contribuer à la desertification médicale? Faites comme
    l’ ARS avec la clinique de Paray le Monial.
    Merci Mme Geugneau . Vive la clinique la Roseraie
    Rendez vous dans 5 ans avec un hôpital moribond(s’il est encore là) et toute l’ activité publique regroupée sur l’ hopital de Macon.