Autres journaux :


mardi 30 octobre 2012 à 22:01

Autorisation chirurgicale à Paray-le-Monial

Le syndicat CGT du centre hospitalier réagit…



 

Le syndicat CGT du centre hospitalier de Paray-le-Monial a décidé de réagir suite aux différents articles de presse concernant l’attribution de l’autorisation chirurgicale au seul centre hospitalier :
 

« Vitalia est surpris de la décision de l’ARS et nous laisse même sous-entendre qu’il n’était absolument pas au courant ! Cependant, ils oublient de spécifier qu’ils avaient été avertis, par le rapporteur de l’ARS :
– un premier avis  défavorable ayant été émis le 12 octobre 2012 à l’autorisation de la prolongation d’une activité chirurgicale
– Un second par la commission spécialisé de l’organisation des soins de Bourgogne du 19 octobre 2012.

 

Le personnel était-il au courant de cela ? Leur réaction face à la décision définitive de l’ARS nous laisse penser que non !

 

Au regard des différents articles de presse, cette décision est injuste, notamment parce que la clinique de la Roseraie se porte au mieux… Que dire, entre autres, des loyers impayés à la Semcoda (propriétaire des locaux), depuis maintenant plus d’un an !

 

Bien sûr, la transparence de Vitalia vis-à-vis de tous (personnel et population) n’est pas à mettre en doute !…

 

Nous ne pouvons qu’être indignés du comportement de la société Vitalia, envers le personnel de la clinique et la population du Charolais-Brionnais. Voilà, bientôt deux ans que Vitalia refuse toute coopération avec le centre hospitalier : des moyens logistiques (restauration), en poursuivant un de leur médecin urologue devant la justice pour avoir exercé au centre hospitalier ses activités chirurgicales, en faisant signer un contrat d’exclusivité Vitalia aux médecins, mettant fin à notre collaboration médicale en place bien avant leur arrivée, en fermant la passerelle, empêchant tout passage du CH vers la clinique et vice versa…

 

N’est-il pas étonnant de voir un article élogieux récent sur le recrutement de praticiens spécialisés (urologie, viscérale…), la semaine même où sont attendus les résultats des différentes commissions de l’Agence régionale de santé ? Ne sommes-nous pas en droit de penser qu’ils sont des mêmes acabits » que ceux annoncés, il y a quelques mois de là, promettant différentes spécialités, qui ne sont jamais arrivées !

 

Nous ne pouvons que féliciter madame la député d’envisager la tenue d’une table ronde avec tous les acteurs afin d’anticiper la pérennisation des emplois, et de la prise en charge de la santé de la population du Charolais-Brionnais. Il est important de préciser que, nous aussi, au centre hospitalier, nous venons de faire face à différents non renouvellements de contrats, à des restrictions budgétaires imposées par l’Agence régionale de santé, et programmées jusqu’en juin prochain.

Tous les mois, plusieurs salariés de l’hôpital ne savent pas si demain ils auront un emploi.

 

Une solution pourrait être d’obtenir de l’ARS une enveloppe budgétaire pour envisager l’augmentation du flux des patients et le recrutement du personnel. Mais ceci, reste sous la responsabilité de notre président de conseil de surveillance. Pour une fois ne fuyons pas la réalité : assumez-les ! Monsieur le député Honoraire, président du groupe ayant validé la disparition d’une des activités chirurgicales à Paray-le-Monial. »

 

 

Le syndicat CGT du centre Hospitalier de Paray-le-Monial.

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




3 commentaires sur “Autorisation chirurgicale à Paray-le-Monial”

  1. nicama sarl dit :

    En réponse à la demande d’ enveloppe budgétaire, bien evidemment les contribuables ,vaches à lait, devront financer les excés et les abus du public.
    Des collègues sont à la rue et vous osez demander une enveloppe.
    Un peu de décence s’ il vous plait.

    Au fait où est monsieur Montebourg?

  2. nicama sarl dit :

    Qu’ a fait l’ ARS suite au rapport de la cours des comptes qui soulignait les abus de nombreux praticiens de l’ hopital de Paray le Monial concernant leur activité privée?
    Et on parle d’ abus de la part des cliniques.
    Que chacun relise bien ce rapport de la cours des comptes, et surtout vous Mme Gueugneau et Mme la Directrice de l’ ARS.

  3. lli dit :

    Vous arrive t’ il de penser aux personnes qui travaillent à la clinique , et qui ne demandent rien à personne.(pas la moindre petite enveloppe)