Autres journaux :


vendredi 26 octobre 2012 à 16:59

Non renouvellement de l’autorisation chirurgicale de la Clinique La Roseraie

La réaction de Jean-Marc Nesme, maire de Paray-le-Monial



 

 

La réaction de Jean-Marc NESME, maire de Paray-le-Monial

 

 

La déception et l’exaspération du député honoraire .

 

 

 

« Le Ministère de la Santé vient donc de décider de ne pas renouveler l’autorisation chirurgicale de la Clinique La Roseraie, ce qui entrainera, à terme, sa fermeture.

Cette décision s’inscrit dans un contexte national où les conflits entre le secteur public et le secteur privé altèrent l’organisation des soins dans notre pays, sur fond d’idéologie alors que chacun a sa place conformément aux besoins de la population.

Localement, il convient de rappeler que le Schéma Régional de l’Organisation Sanitaire (SROS) de Bourgogne, prévoit une seule autorisation chirurgicale sur Paray-le-Monial, soit à l’hôpital soit à la clinique.

De très nombreuses tentatives ont été menées pour que les deux établissements utilisent le même plateau chirurgical bénéficiant de l’autorisation dans le cadre d’un groupement de coopération sanitaire, installé à l’hôpital.

Toutes les tentatives ont échoué : aucune entente n’a été possible pour conserver une offre publique et une offre privée et c’est bien dommage.

J’ai maintes fois déploré cette situation de blocage qui, immanquablement, allait aboutir à un sinistre.

Contrairement à Madame Gueugneau, je ne me réjouis pas de cette décision qui entrainera la fermeture de la clinique et le licenciement de son personnel et la cessation d’activités d’une entreprise. Sa satisfaction idéologique est à cent lieux des intérêts de la population du Charolais-Brionnais.

Il s’agit aujourd’hui, dans ce contexte nouveau, de rebondir pour maintenir l’offre chirurgicale de Paray-le-Monial pour assurer l’avenir professionnel des salariés de la clinique, pour assurer la pérennité des spécialistes libéraux intervenant dans l’enceinte de la clinique et pour retrouver une situation non conflictuelle qui a été, pendant trop longtemps, un facteur de blocage du développement de la chirurgie à Paray-le-Monial. »

 

 

Jean-Marc NESME

Député honoraire de Saône-et-Loire

Maire de Paray-le-Monial

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Non renouvellement de l’autorisation chirurgicale de la Clinique La Roseraie”

  1. LLL dit :

    Mr le Président du Conseil d’Administration du Centre Hospitalier de Paray le Monial,

    De nombreuses interrogations, exclamations me viennent à la lecture de ce communiqué.

    L’ARS vient de décider effectivement d’accorder l’autorisation de chirurgie au CH, en lien avec le SROS (d’on vous étiez président à l’époque de cette décision et sur lequel vous avez largement oeuvrer, ne récolte t’on pas ce que l’on sème ?).

    Aucune « entente » n’a été possible ?? Quelles propositions ont été faites ? Mise à part le fait que le bloc opératoire du CH soit absorbé par la Clinique, et que de ce fait la population n’est d’autres alternatives que de se faire soigner dans le privé (avec les conséquences financières que cela peut entraîner à tout à chacun), aller se faire soigner dans d’autres régions ou meme ne pas se faire soigner du tout !!!

    Comme Mme GUEUGNEAU, je me réjouis, que l’autorisation de chirurgie soit accordée ce jour au Centre Hospitalier de Paray le Monial, pour dans un premier temps la raison cité précédemment, avec une prise en charge de qualité, des suites opératoires optimale, un temps d’hospitalisation en adéquation avec l’intervention…

    Quant au personnel de la clinique, je partage leur peines, leur craintes, mais souhaite leur dire que ce dernier rebondissement dans l’histoire du CH et de la Clinique, engendra certainement une augmentation de l’activité du CH, et donc un besoin en personnel (d’ailleurs Mr le Président, n’y avait il pas une étude en ce sens qui avait été proposé à l’époque où vous étiez notre cher député ? pour rappel, vous avez refusé de la présenter !!!).

    Pour terminer, Mr Nesme, je tiens à féliciter toutes les personnes qui de près ou de loin ont oeuvrés pour la satisfaction de la journée, les remercier et présenter à Mme GUEUGNEAU, toutes nos satisfactions, car Mr l’ex-député Mme GUEUGNEAU vient de régler en 6 mois, ce sur quoi vous avez travaillé pendant 2 ans !!!