Autres journaux :


mardi 30 octobre 2012 à 18:43

Fermeture de la clinique de Paray-Le-Monial

"Un démantèlement progressif des services hospitaliers de proximité" selon Christian Launay, secrétaire départemental du FN 71



 

« Suite à une décision de l’État, par le biais de l’Agence régionale de santé, la clinique privée de Paray-le-Monial est contrainte de fermer ses portes. Ce sont donc 65 salariés et 30 chirurgiens qui vont être mis à la porte dans un contexte économique déjà déplorable. C’est sans compter, également, les nombreux patients qui étaient ce mardi toujours en attente de savoir où ils se retrouveraient mercredi, jour de la fermeture.  

 

À l’heure à laquelle une femme perd son enfant faute d’avoir rapidement accès à une maternité, à laquelle des patients meurent des suites d’une trop grande distance entre le lieu d’un accident et les urgences hospitalières et à laquelle des personnes âgées ou à mobilité réduite ne peuvent bénéficier de soins sans difficultés, le Front national dénonce le démantèlement progressif des services hospitaliers de proximité.

Si Madame Le Député, Édith Gueugneau joue, à l’image de son acolyte Arnaud Montebourg concernant l’industrialisation, la défenderesse du service public et donc de l’État, nous pouvons cependant nous interroger sur l’avenir incertain de l’hôpital de Paray-le-Monial qui entend reprendre l’activité de la Roseraie : 8 millions de déficit, engorgement des services, manque de personnel…

Aujourd’hui c’est au tour de la clinique, demain, ce sera celui du Centre hospitalier rejoignant ainsi la longue liste des hôpitaux publics en difficulté, renforçant la création de pôles uniques à savoir Chalon-sur-Saône et Mâcon et, de ce fait, créant des disparités et des difficultés – si les actuelles ne suffisent pas – dans l’accès aux soins. Une fois de plus, la logique purement comptable l’emporte sur le bien-être des patients, les projets intéressés se font sur le dos des malades !

 

Le Front national apporte son soutien à l’équipe soignante et médicale ainsi qu’aux patients et à leur famille de la Clinique Privée et demande un meilleur contrôle des ARS afin de lutter contre les dérives féodales et économiques, les conflits d’intérêts et les injustices qui existent d’une collectivité à une autre, une meilleure gestion de la carte hospitalière ainsi qu’un équilibre entre petits centres médicaux inefficaces et gros centres hospitaliers inaccessibles ainsi qu’un fonctionnement plus juste de la sécurité sociale et du financement des hôpitaux publics. »

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur “Fermeture de la clinique de Paray-Le-Monial”

  1. nicama sarl dit :

    Que fait monsieur Montebourg pour soutenir les 65 salariés de la clinique.
    C’ est dur de se dire que ces personnes vont grossir les rangs du chomage sans qu’ il n’ ait eu la moindre attention pour eux.
    Il devrait peut être porter une tenue de soignant au lieu d’ une marinière.

  2. lli dit :

    Nous sommes de tout coeur avec vous.
    Il faut que la clinique vive pour ne pas créer un nouveau désert médical.
    Le but est de tout regrouper sur Mâcon et malheureusement les hospitaliers de Paray ne veulent pas le comprendre.
    OUVREZ LES YEUX TOUS!