Autres journaux :


jeudi 16 juin 2016 à 17:05

« La réforme territoriale devait permettre 25 milliards d’euros d’économies » (Politique)

Mais... estime François SAUVADET, président du groupe de l’Union des Républicains, de la Droite et du Centre



« En Bourgogne-Franche-Comté, la fusion c’est autant de nouvelles dépenses possibles pour la majorité socialiste.

Dernière en date, la gestion des achats des billets de train de la collectivité.

Avant fusion, les billets francs-comtois étaient commandés en ligne sur le portail SNCF, puis retirés par les agents via les bornes en gare. Après fusion, à l’heure de faire le meilleur choix de gestion, la majorité socialiste a opté pour le fonctionnement de l’ex Région Bourgogne.

C’est aujourd’hui un prestataire extérieur qui se charge des achats de billets de train des agents. Frais de gestion : 6€ par billet.

Multipliés par l’explosion des aller-retours Besançon-Dijon et le temps perdu par les fonctionnaires territoriaux à produire des montagnes de bons de commande, ça commence à faire cher la fusion !

Elles ne sont pas belles les économies made in Madame Dufay ?

François SAUVADET
Président du groupe de l’Union des Républicains, de la Droite et du Centre

Francois Sauvadet 15 036 16




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer