Autres journaux :


jeudi 23 mars 2017 à 06:30

RCEA – Route Centre Europe Atlantique

Inauguration d’un nouveau tronçon en 2X2 voies.



 

 

Ce mercredi matin, c’est au croisement de la RN70 et de la RD25 près de Saint Vincent Bragny que le nouveau tronçon en 2X2 voies de la RCEA ouvert entièrement à la circulation a été inauguré avec 6 mois d’avance sur la date initiale prévue.

 

C’est l’un des plus gros chantiers routiers du département et sur l’Allier entamé depuis plusieurs années maintenant et qui connaît une réelle accélération avec des objectifs clairs et validés par les services de l’État.

 

La RCEA a fait l’objet de nombreuses discussions entre élus et représentants de l’État, son tracé ayant été reconnu fortement accidentogène depuis de nombreuses années.

Le programme d’accélération des aménagements de la RCEA est marqué en ce début d’année 2017 par la mise en service des premières sections mises en chantier en 2015.

 

 

Et cette année 2017 va également être rythmée par les travaux sur les opérations Génelard-Palinges et Paray-Charolles, dont les travaux préparatoires ont débuté fin 2016.

Préalablement au nouveau comité de pilotage de ce mercredi et à l’occasion de la mise en service de la section Paray-le-Monial, Gilbert Payet, Préfet de Saône-et-Loire, Philippe Saffrey, Sous-préfet de Charolles, de nombreux élus du territoire, députés, sénateurs, maires étaient venus assister à ce moment très important dans la vie du territoire.

 

 

 

Élus et représentants de l’État satisfaits

 

 

De l’avis de tous, le chantier de la RCEA répond jusqu’à présent à toutes les attentes et même au-delà avec des délais raccourcis et des budgets réduits tout en respectant la qualité du travail des matériaux et la sécurité des usagers de la route, insiste Michel Quinet des services de la DREAL.

 

 

Pour Philippe Saffrey, Sous-préfet, il se dit « satisfait de voir les travaux avancer. ». Quand on parle de sécurité, il indique : « Les radars devraient rester en place. Il faut rester vigilant. Pas question de faire du 150 sur cette route ».

 

 

 

Gilbert Payet pour sa part a déclaré : « C’est rare dans nos fonctions d’assister au lancement des opérations et à l’inauguration des équipements. Je tiens à saluer les services qui ont réussi l’inauguration avec 6 mois d’avance. La RCEA c’est 150 km. ».

 

 

Michel Quinet a ensuite expliqué le phasage des travaux depuis la volonté conjointe des élus et des services de l’État dans l’accélération de la mise en 2X2 voies de la RCEA.

Le programme d’accélération de l’aménagement à 2X2 voies a été présenté par le ministre en charge des transports le 11 juillet 2013. Ce programme important de rénovation et de sécurisation de cette route particulièrement dangereuse s’étalera de 2014 à 2025 et au-delà suivant 3 grandes phases :

 

– la 1ère phase (2014-2019) : dite des « aménagements prioritaires » pour un montant total de 184 millions d’euros, auquel s’ajoute un financement adossé à la concession autoroutière A6/A406 pour le raccordement à Mâcon.

 

– la 2e phase (2020-2025) : « la RCEA optimisée » pour un montant total de 231 millions d’euros

 

– la 3e phase (au-delà de 2025) : l’achèvement de la mise à 2X2 voies pour un montant total de 218 millions d’euros.

 

En 2014, 75 km soit 51 % de la RCEA en Saône-et-Loire était en 2X2 voies. En 2019, 184 millions d’euros d’investissement auront permis d’atteindre 114 km soit 76 %.

 

 

En 2025, 231 millions d’euros d’investissement permettraient d’aménager 26 km supplémentaires dont 12 km de 2X2 vies déjà existante, pour parvenir à 128 km de 2X2 voies, soit 85 % de la RCEA en Saône-et-Loire.

 

 

Le point sur les mises en service imminentes

 

 

 

Ce mercredi matin, nous nous trouvions sur une phase ayant débuté en 2015 et dont la durée des travaux était prévue pour 2 ans. Ces opérations comprennent aussi les tronçons de Blanzy-Montchanin, Montchanin-Ecuisses et 3,5 km sur la commune de Saint Eusèbe.

 

 

Les travaux à hauteur de la RD25, dont la fin a été marquée ce matin par l’inauguration du tronçon ont finalement coûté 20 millions d’euros. L’inspection préalable de la chaussée a eu lieu ce 20 mars. Il reste encore les aménagements paysagers à réaliser pour l’hiver prochain.

 

 

Sur le tronçon Blanzy-Saint Eusèbe, la circulation a basculé sur la nouvelle chaussée le 9 février dernier. Et la mise en service complète de la section est prévue en septembre prochain.

 

 

La RN70/80 a été mise en service à l’exception d’une partie du pont enjambant le canal du centre qui doit être consolidé. Là-aussi, la place devrait être libérée en septembre prochain.

 

 

Au niveau de Montchanin, la bascule vers la nouvelle chaussée devrait avoir lieu courant de l’automne 2017. Quant à la section St Eusèbe-Montchanin, les ponts des Morands et des Bois Bretoux ont été réalisés et la nouvelle chaussée sera mise en œuvre à partir du printemps pour une mise en service des 4 km au printemps 2018.

Les travaux d’aménagement du créneau de Génerlard viennent de commencer pour une durée de 2 ans. Il s’agit d’un aménagement entre les échangeurs de Génelard et de Palinges.

 

 

L’aménagement de la section Paray-Charolles constituera le tronçon le plus avec un tracé entièrement neuf de plus de 7 km. C’est le seul cas traité de cette manière sur la RCEA. Le chantier a démarré. La livraison est prévue pour fin 2019.

 

 

Deux autres opérations sont prévues d’une part pour 2017-2018 avec le tronçon Prissé-Charnay, dans le mâconnais avec prolongation de la 2X2 voies jusqu’à l’A406. D’autre part, l’opération « La Chapelle-du-Mont-de-France » assurera la continuité des 2X2 voies entre les actuels créneaux de dépassement du Col de Vaux et de la Chapelle-du-Mont-de-France sur 3,5 km. Les études de conception sont en cours de réalisation et les travaux commenceront à l’automne 2018. L’objectif visé est une mise en service à mi-2020.

 

 

Une réflexion sur la traversée de Blanzy

 

 

Au terme d’un travail de réflexion entre la CUCM et les services de l’État, diverses solutions d’aménagement ont pu être explorées pour rendre la RCEA au service des habitants.

 

Les divers acteurs s’accorderont d’ici fin 2017 sur le meilleur projet pour le territoire. Les services de l’État pourront ensuite concevoir puis aménager la RN80 dès 2020, sonnant ainsi le démarrage de la phase 2 du programme RCEA.

 

 

Dans le même sens, une section projetée entre Clermain et Brandon constitue un aménagement en tracé neuf sur 5,2 km de la RN79. Les études et discussions ont principalement porté sur le type d’échangeur à aménager. Les études de conception détaillée débuteront en 2018 avec pour objectif un début des travaux à l’été 2020 et une mise en service en 2023.

 

 

La passerelle en cours de réalisation pour les cyclistes vers le rond-point Jeanne Rose

 

 

D’autres travaux sont encore en cours autour du rond-point Jeanne Rose. Ils concernent l’aménagement de la piste cyclable qui rejoindra celle jouxtant le canal du centre. Et elle comprendra une passerelle passant par-dessus le canal.

 

 

« Beaucoup d’énergie et de prise de risque »

 

 

C’est avec ces mots que le Préfet de Saône-et-Loire a conclu l’inauguration du nouveau tronçon de la RCEA : « C’est une opération gigantesque. C’est près de 650 millions d’euros sur les trois phases. Pour tenir cet engagement, il faut beaucoup d’énergie et de prise de risque ».

 

 

Madame Edith Gueugneau, député, a ajouté : « C’est un grand moment. Il y aura 5 ans en juillet, nous avons pris la décision d’aller porter la bonne parole auprès du ministère et dire que le Charollais et la Saône-et-Loire avaient été oubliés. Je voudrais saluer les services de l’État ? Aujourd’hui on a des réalisations magnifiques. Cela donne de l’espoir au Charollais. Les maires présents sont sécurisés. Je voudrais vous féliciter pour avoir mené ce dossier avec rapidité et économie. »

 

 

Jérôme Durain, Sénateur et élu à la Région Bourgogne-Franche Comté : « C’est le rôle de l’État de réaliser de tels travaux. C’est un chantier exemplaire. On arrive à faire de très belles choses. Bon courage pour la suite des travaux. »

 

 

Les entreprises ayant participé aux travaux étaient toutes représentées : Eurovia, Sthivan, Est ouvrage et DFC Battage. Et les services de la DREAL et la DIR Centre-Est étaient également présents.

 

 

Cette inauguration a ensuite été suivie d’un nouveau comité de pilotage qui s’est tenu à Charolles en présence de Christiane Barret, préfète de la région Bourgogne-Franche Comté, Gilbert Payet, préfet de Saône-et-Loire, Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche Comté, André Accary, président du Conseil départemental, David Marti, Président de la CUCM et Jean-Patrick Courtois, président de la Communauté d’agglomération Mâconnais-Val de Saône.

 

 

EM

 

 

 

rcea 23031713

 

rcea 23031712

 

 

 

rcea 23031714

rcea 2303172

 

 

rcea 2303177

 

rcea 2303178

 

 

rcea 2303179

 

 

rcea 23031710 rcea 23031711

 

 

rcea 2303173

 

 

rcea 2303174

 

 

rcea 2303175

 

rcea 2303176

 

 

rcea 23031715

 

 

rcea 23031716

 

 

rcea 23031717

 

 

rcea 23031718

 

 


 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer