Autres journaux :


mardi 24 mai 2016 à 17:04

Le FC Gueugnon se déplace à Sens…

.. concurrent direct pour le maintien !



 

 

La rencontre aura lieu le samedi 28 Mai à 18h

Avant dernier match de la saison pour le FCG qui se déplace chez un rival direct pour le maintien, le FC SENS. Le match se déroulera à huis clos et sera à haut risque pour les gueugnonnais qui peuvent conserver leur destin entre leurs mains s’ils réussissent un bon résultat. Le FCG se maintient si : il remporte les 2 matchs et si tout simplement il réussit 1 victoire et 1 nul pour ses 2 dernières rencontres. Au delà le FCG n’est plus maître de son destin. Le maintien se jouera mathématiquement désormais entre 8 clubs. Aujourd’hui le FCG est 10eme avec 52 pts. L’an passé à la 24ème journée, le FCG avait 51 points et finissait la saison avec 2 victoires soit 59 points.

Les équipes en présence :

 

Le FC SENS : Promu en CFA 2 après son titre de champion de Bourgogne Honneur la saison dernière, le club pointe à la 14ème place avec 48 pts. Le FC Sens vit une fin de championnat plutôt compliquée comme en témoigne sa dernière défaite 4-1 à Thiers, autre adversaire direct. Les 5 derniers matchs se sont soldés par 3 défaites, 1 nul et 1 victoire. Jean Louis Granié son coach définissait son équipe comme une « équipe offensive même à l’extérieur et dont l’objectif premier étant le maintien ». Sens doit en plus composer avec plusieurs joueurs suspendus ou blessés sans parler du huis clos. On pouvait lire dans les colonnes de L’Yonne républicaine « Derniers, ils ont un pied et demi en DH. Dernière (dernière dernière) chance : samedi, contre Gueugnon. Victoire nécessaire, mais pas suffisante ». A l’aller les sénonais s’étaient inclinés 2-1 sur la pelouse de Jean Laville. Mais attention à l’animal blessé car les sénonais et leur meilleur buteur Mounir Mohamed Seydi, auteur de 8 buts, ne lâcheront rien…

 

Le FC GUEUGNON a arraché la victoire contre le Racing Besançon qui n’était pas venu en touriste bien au contraire, en jouant un match qui ressemblait à celui d’une équipe qui voulait revenir de Jean Laville avec la victoire. Le FCG ne doit donc rien à personne sur cette victoire qu’il est venu arracher en fin de match et en élevant son niveau de jeu… Heureusement d’ailleurs parce que des adversaires directs, Thiers et Selongey l’emportaient aussi… Le FCG perdra 2 de ses pièces maîtresses à savoir Donatien Cotinet, suspendu, ainsi que Sébastien Larteau, blessé… Loïc Milan sera également indisponible tout comme Medhi Zouari. Mais on sait aussi que le FCG a de la ressource pour gérer ce type de situation. Le buteur Sekou Coumaré affirmait après la victoire contre le Racing Besançon que « l’équipe allait jouer ce match comme un match de coupe pour essayer de ramener quelque chose contre Sens ». Dans les colonnes du JSL le titre était « Gueugnon refuse de lâcher »… après la victoire contre les bisontins.

 

Le groupe probable devrait ressortir parmi les joueurs dans la liste ci-dessous : Kevin Mokando, Morad Benameur, Clément Coronas, Kevin Mingoua, David Bidalot, Fabrice Revuelta (cap), Jérôme Larteau, Moustapha N’Doye, Maxime Lafay, Sekou Coumaré, Franck Revuelta, Fabien Soulier, Sory Doumbouya, William Perraudin…

 

Entraineur : Philippe Correia

 

Le groupe de Sens qui a joué à Thiers : Préau, F. et S. Dahchour, Z. Aanani, E. Kingue, N.Gerzon, Akaïouass, H. Boutabida, M. Seydi, A Tilliet, M Akkari.

 

Il a dit :

 

Philippe Correia :  

 

Comment avez-vous géré ces 2 semaines sans match, avant ces 2 matchs très importants ? : « Nous avons eu une semaine de récupération et une semaine de préparation. Tout s’est bien passé. »

 

Peut-on dire que la situation est la même que l’an passé à 2 matchs de la fin ? : « Non parce que, ce qui change complètement la donne c’est que cette année nous allons jouer 2 clubs qui jouent aussi leur survie en CFA2 alors que l’an passé nous jouions 2 clubs qui n’étaient ni intéressés par le maintien ni par la montée ! »

 

Comment allez vous aborder cette rencontre à Sens et quel sera le mot d’ordre pour le groupe ? : «  Je ne leur ai pas mis et ne leur mettrais pas la pression, ils savent ce qu’ils ont à faire, ils connaissent l’enjeu. Ils savent que cela va être difficile même si c’est un match à huis clos. Ce seront des conditions particulières. J’ai confiance, on a l’habitude de ce genre de situation. »

 

 

fcg 24 05 16

 

Photo: Sekou Coumaré, fer de lance de l’attaque gueugnonnaise

 

 

 


 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer