Autres journaux :


mercredi 15 juin 2016 à 11:09

Remise du Prix Racouchot à l’école de Lournand

Les 3 petits cochons ont de belles maisons!



Madame Odette Lepetit, Présidente des Délégués Départementaux de L’Education Nationale était présente à l’école de Lornand, la semaine passée, pour y remettre le Prix « Madeleine et Louis Racouchot ». Accompagnée de Mme Taccard, trésorière, de plusieurs DDEN et de M. J.P Maurice, Maire de la commune, elle donnait un chèque à la coopérative scolaire du Regroupement Pédagogique de Lournand-Massilly, Bray et Flagy,

 

Qu’est-ce que le Prix Racouchot ?

 

Louis Racouchot est né le 21 janvier 1921 à Maltat, où il fit ses études primaires, avant de rejoindre le collège de Bourbon-Lancy, puis celui d’ Epinac. Issu d’une famille modeste mais excellent élève, il réussit en 1939 le concours d’entrée à l’ Ecole Normale d’Instituteurs de Mâcon.

 
En cette époque troublée, il est nommé en 1942 à Saisy, petit village du Morvan où il enseignera durant 19 années. Avec son épouse Madeleine, également institutrice dans cette école, il sera un défenseur acharné de la cause de l’enseignement laïque.
 
En 1961, il est de retour à l’EN de Mâcon pour y former les jeunes générations d’enseignants au sein de l’Ecole Annexe.
 
A sa retraite en 1977, il intègre la Délégation Départementale de l’Education Nationale dont il sera ensuite le secrétaire.
 
Après son décès, le 16 mars 1993, les DDEN décident de créer un prix départemental, nommé « Prix Louis Racouchot »  Cette récompense souligne l’investissement d’une commune rurale dans sa volonté d’améliorer ou de conserver son école communale par l’entretien, l’aménagement ou la construction des locaux.
 
Après la mort de son épouse, le prix devint « Prix Madeleine et Louis Racouchot ». Aujourd’hui encore, c’est une petite-fille du couple, chef d’entreprise, qui alimente financièrement l’attribution de cette récompense.
 
Un dossier original :
 
Le dossier présenté par le village de Lournand ne correspond pas tout à fait à l’image de ses prédécesseurs où l’on parlait de construction de restaurant scolaire, de salle d’évolution, d’agrandissement de locaux. Cependant, il a tout de suite plu aux DDEN membres de la commission d’attribution du Prix par son originalité.
 
Le projet consistait en la construction des maisons des 3 petits cochons.
 
Un coin de jardin à côté de l’école maternelle, un travail annuel sur le thème du conte et une enseignante engagée dans les projets coopératifs ont été les ingrédients d’un beau projet qui a permis à chacun (parents, enfants, enseignants, personnels du SIVOS…) de s’investir afin d’offrir un nouvel espace de jeu, de rêve aux enfants. Un projet fédérateur et coopératif qui permet aux parents de s’impliquer et de changer de vision sur l’école, aux enfants de se sentir en confiance,aux enseignants de changer de posture (ce n’est pas celui qui sait et qui apprend, mais chacun peut apprendre de l’autre).
 
Le projet était de taille : 3 maisonnettes dans lesquelles les enfants pourraient jouer, une en paille, une en bois et une en briques et un jardin.
 
Chaque maison a sa spécificité :la maison en paille pour les déguisements et les jeux de constructions ; la maison de bois pour la lecture, le coloriage (sur de beaux rondins de bois qui servent de tabourets), et la maison de briques pour la dinette et les jeux d’imitation.
 
Très vite les enfants de l’école ont investi cet espace de jeux soit pour des activités libres, soit pour des activités de lecture, de musique et de jardinage, pendant le temps de classe, ou pendant les temps d’activités périscolaires (plantations, arrosage, fabrication d’étiquettes…….).
 
Les aspects financiers : Il était difficile de prévoir un budget pour un tel projet, il y a eu beaucoup de dons de matériaux notamment, mais il fallait quand même financer quelques éléments. La municipalité a été partie prenante en attribuant une subvention, l’amicale des parents a aussi participé financièrement au projet. Et beaucoup de main-d’oeuvre et de dons de parents, d’enseignants et du personnel du SIVOS
 
La présentation de l’école
 
La classe de maternelle se situe à Lournand, Cette classe fait partie du RPI Lournand- Massilly – Flagy – Bray qui compte 4 classes et 80 enfants (les 3 autres classes sont à Massilly).
 
L’école participe à de nombreux projets dans le cadre de l’Education Nationale ou de la Communauté de Communes.
 
Les activités périscolaires accueillent 100 % des enfants dans les locaux scolaires, par du personnel du SIVOS et de la Commnauté de communes. Les activités proposées sont diverses et variées : motricité, musique, activités manuelles, jeux, cuisine, jardinage, bricolage , toujours au rythme des enfants.
 
Terminons en signalant que les maisons des 3 petits cochons font désormais partie des monuments les plus visités de la région ! Et le chèque offert par les DDEN permettra d’améliorer ou de réparer ces structures.
 
Marie Kratz
 
 
lou 15 06 16
 
 
lou 15 06 161
 
 
lou 15 06 162
 
 
lou 15 06 163
 
 
 

 
 


Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer