Autres journaux :


lundi 22 octobre 2012 à 10:39

Avenir de la centrale Lucy 3 (Montceau-les-Mines)

Un voeu présenté par Marie-Claude Jarrot, au nom du groupe UMP - NC Bourgogne Dynamique, au Conseil régional



 

« La centrale thermique de Lucy, située à Montceau-les-Mines, est la principale centrale électrique de Bourgogne. Comme toutes les centrales fonctionnant au charbon, elle est extrêmement utile pour répondre aux besoins de nos concitoyens lors des périodes de pointe de consommation, lorsque le nucléaire et les énergies renouvelables ne suffisent plus. A elle-seule, cette centrale peut alimenter en électricité plus de la moitié de la Saône-et-Loire.

 

Au-delà de son importance stratégique pour l’approvisionnement en énergie de nos territoires, cette centrale joue également un grand rôle dans le tissu industriel, économique et social de notre région, déjà fortement impacté par la crise.

 

La réglementation européenne concernant les grandes installations de combustion exigeait la fermeture de la tranche III de cette centrale, fonctionnant au charbon, pour fin 2015. Le propriétaire de Lucy, la Société Nationale d’Electricité et de Thermique (SNET), prévoyait alors le lancement d’une tranche IV fonctionnant en cycle combiné gaz afin d’assurer la survie de ce site au fort potentiel dès 2008. Les autorisations administratives avaient été accordées, le démarrage des travaux était programmé. Mais, entretemps, la SNET est passée d’un actionnaire à un autre. Depuis juin 2008, elle appartient au groupe allemand E.on, qui a annoncé la fermeture de Lucy III pour 2014 et l’abandon du projet « Lucy IV ». 67 emplois sont donc menacés directement par la mort programmée de la centrale.

 

En tant qu’élus régionaux, nous sommes tous préoccupés par l’avenir énergétique de la Bourgogne. Le ministre du redressement productif a annoncé le 11 octobre dernier qu’une mission portant sur l’avenir des centrales thermiques à charbon pourrait être mise en place. C’est donc plus que jamais le moment pour la région Bourgogne de faire entendre sa voix, sur un sujet aussi capital pour l’avenir de notre territoire.

 

C’est pourquoi, le groupe UMP-NC Bourgogne Dynamique demande à ce que le conseil régional de Bourgogne soit associé à cette mission et qu’une information précise sur l’avancée de ce dossier soit communiquée régulièrement à l’ensemble de ses élus. « 

 

 

Pour le groupe UMP-NC BOURGOGNE DYNAMIQUE :
Marie-Claude JARROT

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Avenir de la centrale Lucy 3 (Montceau-les-Mines)”

  1. angelo dit :

    Mme JAROT, LUCY est victime du libéralisme que vous défendez, ne soyez pas étonnée de ce qui arrive. Seriez vous devenue socialiste?