Autres journaux :


vendredi 28 février 2014 à 06:56

Direction Régionale des Douanes et Droits Indirects de Bourgogne

Les chiffres du commerce international de la Bourgogne 2013 !



Les chiffres du commerce extérieur 2013 de la France ont été présentés le vendredi 7 février 2014 par Nicole BRICQ, ministre du Commerce extérieur, d’après les chiffres publiés par la direction générale des douanes et droits indirects. La direction régionale des douanes de Bourgogne vous en présente une première déclinaison régionale.

 

Après la stabilité enregistrée en 2012, le commerce international de la Bourgogne régresse légèrement en 2013.

 

Ses exportations (8 848 millions d’euros) reculent de 1,56 % et ses importations (7 613 millions d’euros) suivent la même tendance (- 1,29 %).

 

Au classement des régions, la Bourgogne conserve sa 16ème place tant à l’exportation qu’à l’importation. Sa contribution aux ventes nationales reste stable à 2,07 %. Sa part dans les achats nationaux passe de 1,49 % à 1,51 %.

 

L’excédent commercial régional est en repli de 2,81 % et descend sous les 1,25 milliards d’euros. Le taux de couverture reste stable à 116.

 

Le secteur des « autres produits industriels », prédominant dans la région, régresse tant à l’exportation qu’à l’importation. Les produits de ce secteur évoluent diversement. A l’exportation les produits métallurgiques et métalliques enregistrent une forte baisse tandis que les produits pharmaceutiques se redressent. A l’importation, les produits chimiques reculent nettement et comme en 2012 seuls les produits en caoutchouc et en plastique enregistrent une évolution positive.

 

S ‘agissant des exportations de vins de Bourgogne, après trois années de progression constante, elles enregistrent en 2013 un léger gain en valeurs et un repli en volumes.

 

L’Europe, principale partenaire, conserve son statut ; ses achats à la Bourgogne progressent et ses ventes sont stables. En revanche, les ventes sur l’Asie chutent fortement.

 

L’Allemagne reste le premier pays fournisseur mais cède sa place de premier pays client à l’Italie. La Chine a réduit très fortement ses achats et passe de la septième à la neuvième des pays clients. Les autres pays enregistrent des résultats très contrastés.

 

 

Pour plus de détail, cliquez sur le lien ci-dessous  :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer